Bienvenue sur le blog de
41 - jcdelanoue

lecture d'hiver 2 C'est la semaine dernière que nous invitions dans notre véranda une dizaine de nos amis pour l'une des 1000 lectures de la saison.
C'est le Conseil régional qui finance intégralement ce dispositif culturel original et unique en France. Cela permet à des collectivités, mais surtout à des particuliers comme nous, de bénéficier gracieusement de la venue d'un comédien, qui vient lire des extraits d'une œuvre d'un-e écrivain contemporain vivant, français ou étranger.
lecture d'hiver
lecture d'hiver 2013
Cette fois-ci, Nathalie Kiniecik, comédienne du département, nous a lu des nouvelles de la décapotable rouge de Louise Erdrich. Après cette écoute collective, nous avons échangé sur notre ressenti et notre perception du texte lu, autour d'un plantureux goûter préparé par chacun de nos invités.
Que tous soient remercié!

 

L'ancien conseiller régional communiste romorantinais vient tout juste de publier un livre qui revient sur les deux années de lutte pour le maintien de la ligne ferroviaire du B.A. entre Salbris et Valençay, via Romorantin.

Lire la suite...

 

Sous presse

Le livre "Blanc Argent La renaissance", que j'ai en partie rédigé, et dont j'ai coordonné la réalisation, est en cours d'impression.
sous presse

Il sera présenté publiquement pour la première fois le 7 décembre, dans le cadre d'une rencontre sous l'égide des Amis du Musée de Sologne (voir annexe)

Lire la suite...

 

Services publics: toujours mobilisés

manif poste police 3 15 jours de grève il y a deux ans avaient stoppé les volontés de restructuration de l'administration de la Poste. A nouveau, ce projet est sur la table, avec suppression d'emplois et de tournées, donc dégradation du service rendu aux usagers. Parallèlement, les menaces de fermeture du commissariat n'ont jamais été aussi précises, projet construit par l'administration sous le gouvernement Sarkozy-Fillon, et repris aujourd'hui par Manuel Valls, austérité "oblige".

Lire la suite...

 

BA, un chantier qui va bon train!

La NR d'hier fait le point de l'avancée du chantier de régénération de la ligne du BA. Et vérifie que tout se déroule selon le planning prévu.

Je tiens à ce propos à confirmer que je travaille actuellement -avec Marc Provost, un journaliste retraité- à la réalisation d'un ouvrage édité chez ART éditions, qui retracera les 2 années de cette bataille duraille, en donnant la parole à ses principaux acteurs et fera état des contraintes et des aspects novateurs du chantier. Ce livre, largement illustré, s'intitulera "Blanc Argent La renaissance", et paraîtra fin-octobre, début-novembre, à l'occasion de la remise en circulation de la ligne
J'invite les personnes qui pourraient être en possession de documents inédits sur le BA, -récents ou plus anciens-, de témoignages, photos ou écrits... et qui souhaiteraient en faire bénéficier nos lecteurs, à entrer en contact avec moi. Merci d'avance...

 

BA: gros chantier pour petite ligne

travauxSuite à la signature de la convention entre la Région Centre et RFF le 2 décembre dernier, validant les investissements respectifs, et actant le montage financier de la réalisation des travaux de réfection de la ligne du BA, les travaux ont été engagé le 2 avril de cette année,

Lire la suite...

 

solidarité, humanité!

à la rue
Deux familles romorantinaises, dont les enfants sont scolarisés, certains même passant un examen, viennent d'être déboutées du droit d'asile, et risquent de se retrouver sans toit! et expulsées!
Cette situation inhumaine, inadmissible, a conduit ce jour une cinquantaine de professeurs, parents d'élèves, citoyens, à se rassembler devant le collège Léonard de Vinci, pour exiger une solution d'urgence d'abord, et une solution politique d'ensemble plus globalement.
Pendant le rassemblement, une (bonne) nouvelle -transitoire, jusqu'au 5 juillet- a été annoncée, transmise du Cabinet du Maire; la Ville prend en charge les nuits d'hôtel.
Mais la vigilance reste de mise: il faut une solution durable...
à la rue 2

 

Dette publique: s'informer, débattre

groupe En qualité de Président des Rencontres du service public, je participe aux actions du Collectif pour un Audit Citoyen de la dette publique. Celui-ci organise demain soir, vendredi 8 juin à 20 heures à Blois une rencontre-débat avec la participation de Damien Millet. Je vous y invite cordialement.
En annexe ci-dessous, la copie du tract d'invitation.

 

Services publics: des attentes fortes

logo rencontres Notre intervention en direction des candidat(e)s aux législatives (cf. les précédents articles) était, et reste, en phase avec les attentes des citoyens.
Pour preuve, s'il en était besoin, les documents électoraux -journaux de campagne- diffusés par plusieurs candidates, et qui placent les services publics au coeur des propositions présentées. J'ai ainsi reçu dans ma boîte aux lettres, comme sans doute tous les électeurs de la circonscription, les journaux de la candidate du Front de Gauche, Bernadette LEMENAGER, dont les propositions sont très proches de celles que nous avions présentées -quoique moins précises-, et celui de la candidate du PS, Tania ANDRE, dont les engagements minimisent l'ampleur de la casse et font peu de cas de la nécessaire intervention des citoyens.
J'ai également reçu au courrier -accordons lui cette attention- une réponse de la candidate FN, adressant copie d'un tract FN qui "récupère" les plus fortes revendications exprimées dans la circonscription sur les atteintes aux services publics, renvoyant dos à dos les différentes forces politiques, et portant indifferemment les responsabiltés de la situation sur Bruxelles, ignorant l'absence récurrente du FN dans les actions de défense du service public et ses insultes répétées contre les "nantis" du service public... La démagogie est sans limite!

 

La NR a rendu compte ainsi de mon initiative

- Romorantin-Lanthenay - 2e circonscription

Jean-Claude Delanoue : quid des services publics ?

28/05/2012 05:38

Jean-Claude Delanoue, qui ne brigue pas de mandat cette année, s’invite dans le débat en s’adressant aux candidats au sujet des services publics.
jcd-Nr-sp
J-C. Delanoue explique le contenu de la lettre ouverte adressée aux candidats.

Jean-Claude Delanoue, ex-conseiller régional et candidat aux législatives de 2007 dans la deuxième circonscription, s'intéresse toujours à la politique, même s'il ne brigue pas de mandat cette année. Pourtant, c'est en qualité de président de l'association de Rencontres des services publics que ce militant PC s'invite dans le débat électoral. Son credo?: promouvoir, prioritairement sur le territoire de la Sologne et du Val du Cher, le service public « à la française », son histoire, ses valeurs de solidarité, d'égalité, de laïcité, valoriser les missions des différents services publics, affirmer la nécessité de les défendre face à l'extension de la marchandisation de la société et du monde, de les reconquérir, de les moderniser et de démocratiser leur gestion.
« Je viens d'envoyer une lettre ouverte aux candidats qui ont un ancrage local afin de leur demander de se positionner, en cas d'élection, sur les moyens qu'ils comptent octroyer pour un bon fonctionnement des services publics, notamment en zones rurales et périurbaines », confie Jean-Claude Delanoue. Dans ce courrier, l'ex-conseiller régional brosse une liste de questions et souhaite connaître l'opinion des candidats?: sur le droit à l'éducation et au service public, sur la Révision générale des politiques publiques (RGPP), sur l'emploi et le développement des activités industrielles et de services, sur le droit à la santé et au logement. Mais aussi sur les moyens de financer les investissements publics sans oublier la réforme de la fiscalité.
Jean-Claude Delanoue plaide également pour une « démocratisation de nos institutions, avec des possibilités nouvelles d'intervention pour les représentants des salariés, des usagers. Je souhaite connaître la position des candidats en la matière et les réponses qu'ils pourront y apporter s'ils sont élus ».
Contacts?: Rencontres du service public, 398 D, rue René-Crozet à Romorantin, tél. 02.54.76.24.88.

Lire en direct sur le site de la NR : Ciquer ici

 

Services Publics: et maintenant?...

logo rencontres En qualité de président des "Rencontres du Service Public", j'ai adressé la lettre ouverte ci jointe (en annexe) aux principaux candidat(e)s à l'élection législative des 10 et 17 juin prochain, dans notre circonscription.
Je publierai ici leurs réponses au fur et à mesure de leur arrivée.

 

6 MAI: SARKOZY DEHORS !

groupeAprès un moment de déception et d'inquiétude dimanche soir face au résultat de l'extrême-droite, je tiens à saluer les 6555 électrices et électeurs de Romorantin et de la circonscription qui comme moi ont voté pour le candidat du Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon.

Lire la suite...

 

... dedans, dehors, le grand hall du Parc des expositions, prévu pour 6000 personnes, débordait. Enthousiasme, écoute combative, confiance, détermination, la révolution citoyenne est bien en marchemelenchon vierzon

Lire la suite...

 

Stuation de la santé en Région Centre

Après la session du Conseil régional le 26 janvier dernier (à laquelle j'ai assisté), consacrée à l’avis de la collectivité sur le Projet régional de santé élaboré par l’ARS et à l’adoption du plan « urgence santé » de la Région Centre: communiqué du Groupe Communiste-Front de Gauche, publié aujourd'hui

Lire la suite...

 

front de gaucheEn ce début d’année, c’est le temps des vœux mais aussi celui d’un premier bilan à quatre mois des échéances électorales.
Depuis deux ans, le Front de Gauche s’est imposé dans le paysage de la gauche française avec une offre politique alternative, en rupture avec la gauche de renoncement. Nous sommes de plus en plus nombreux à souhaiter un véritable changement pour rompre clairement avec le système capitaliste et la politique de Sarkozy. Le Front de Gauche, c’est aujourd’hui un immense espoir pour le changement, des salles de meetings pleines à craquer, des évènements économiques et politiques qui lui donnent raison, de multiples rencontres avec les salariés, et surtout des citoyens toujours plus nombreux dans les assemblées. C’est bien au Peuple dans son ensemble que nous nous adressons.
Tout cela se traduit par une progression notable des sondages qui nous placent aujourd’hui autour de 7% à la présidentielle. Il faut bien apprécier l’importance d’un score à deux chiffres pour ceux, et ils sont nombreux, qui hésitent encore à nous rejoindre.
A présent, il nous faut rassembler pour réussir. Rassembler les électeurs de gauche, désabusés par le début de campagne de Hollande ou encore charmés par la mélodie du vote utile, mais en attente de solutions altenatives. Rassembler tous ces employés et ouvriers tentés par le vote FN mais pas assez éclairés sur les positions réactionnaires de l’extrême droite, contre la retraite à 60 ans, contre l’augmentation du SMIC, etc… Pour beaucoup, la droite, la gauche, c’est pareil. Il faut les convaincre que nous, on peut ! Pour cela, nous avons l’outil, notre programme l’Humain d’abord pour diffuser largement nos propositions à ceux qui souffrent de la crise.
Alors, au travail dans les prochaines semaines pour la réussite du Front de Gauche. Mon vœu pour 2012 sera que nous soyons la plus grosse surprise de l’élection présidentielle, ce sera le meilleur tremplin pour les législatives qui suivront!
Dès ce jeudi 12 janvier, à 20H.30, retrouvons-nous à la MAJO pour une écoute collective et citoyenne de l'émission de Pujadas sur France 2; ce jour-là, Jean-Luc MELENCHON, notre candidat, sera l'invité. c'est ma première invitation de l'année.

 

un noël pour l'espoir

manif Palestine 2Espoir comme cet air de liberté qui souffle sur Ghaza et Ramallah avec la deuxième phase de l'accord d'échange de prisonniers palestiniens suite à la libération du soldat Gillad Shalit. Elle a permis dimanche, la libération de cinq cent cinquante prisonniers dont six femmes, cinquante jeunes de 14 à 17 ans et Salah Hamouri.
Ce jeune franco palestinien a été l'une des innombrables victimes de la justice de guerre qui prévaut en Israël. Subissant ce qu'on appelle « la loi du suspect », il a suffi qu'il soit associé à une action criminelle pour devenir lui-même un criminel et soit condamné. Au mépris de toute justice et démocratie.
Voir Salah libre aujourd'hui, après six ans de détention, est la meilleure nouvelle qui pouvait nous parvenir. Notre mobilisation depuis des années a été décisive pour faire connaître Salah Hamouri, jusqu'à contraindre le gouvernement français à négocier avec Israël sa relaxe. Tout comme elle a été essentielle pour faire grandir progresser au plan international la reconnaissance des droits du peuple palestinien jusqu'à imposer en octobre dernier, l'adhésion de la Palestine à l'UNESCO.
L'année 2011 s'est ouverte sur les révolutions arabes. La sortie du conflit israélo-palestinien par une voie pacifique imposant la reconnaissance de deux Etat, dont un Etat palestinien dans les frontières de 1967, est une des clés pour toute évolution progressiste pour le Proche Orient et la région.

Début janvier nous entrerons vraiment dans la campagne présidentielle. Avec le Front de Gauche et la candidature de Jean Luc Mélenchon, nous avons commencé à ouvrir une fenêtre pour l'espoir, et l'alternative politique à gauche. Notre engagement sera alors, plus que jamais déterminant !
Joyeux Noël Salah et joyeux Noël à vous toutes et tous!

 

Ferroviaire : '' Le service public, un atout"

logo rencontresAinsi a titré aujourd'hui la nouvelle république, rendant compte de notre "rencontre du service public" organisée lundi dernier, et qui a rassemblé quelques 25 amis, citoyens, responsables d'associations d'usagers, syndicalistes, militants politiques..., venus aussi bien de Selles-sur-Cher que de Chabris ou de Theillay et de Romorantin.
Un tableau a été dressé de toutes les questions que l'actualité met sur le devant de la scène: aussi bien les questions de la régionalisation des TER, ses résultats mais également leur éventuelle privatisation, que le déblocage de la situation du BA grâce aux efforts de la Région; que les problèmes liés à la mise en place par la SNCF du cadencement voulu par la ministre en charge des transports; que la libéralisation à marche forcée de pans entiers d'activités ferroviaires comme le frêt, véritable catastrophe économique, sociale, commerciale, qui met des milliers de camions supplémentaires sur les routes chaque année...
Les échanges ont été approfondis, prospectifs, mais aussi très concrets sur certains aspects.
rencontre_SP_ferroviaire_003.JPG
En annexe, l'article de la NR.

 

crise, dette, austérité...

sandrier 2
Plus d’une vingtaine de citoyens romorantinais, militants du PCF ou du PG, syndicalistes, mutualistes ou membres d’associations, se sont retrouvés ce mardi 22 pour en débattre avec Jean-Claude SANDRIER, député du département voisin du Cher, et les responsables de la section du PCF.
Membre de la Commission des finances de l’Assemblée Nationale, J.-C. Sandrier s’est attaché, en réponse aux remarques et commentaires des participants, et au moyen de quelques chiffres très parlants, à décrypter ce que l’on nomme la crise de la dette des Etats et à en démonter ses racines dans les politiques économiques suivies depuis des années, de politique d’austérité en politique de casse des services publics et de l’emploi.
Programme du Front de Gauche « L’Humain d’Abord » en main, les animateurs ont creusé avec les participants les mesures propres à sortir les politiques publiques des exigences des marchés, à relancer la production et la création de richesses utiles, à mettre en place un pôle public bancaire, à mettre la BCE sous le contrôle des peuples au service des Etats et des investissements publics, à s’en prendre véritablement aux inégalités grandissantes, à la spéculation, à l’évasion fiscale…
Plusieurs programmes ont été diffusés.
sandrier 1

 

les Rencontres du service public...

...dans le journal des Moutons Noirs publié ce jour. Vous pouvez en prendre connaissance en annexe.
Ce journal fait suite à la Fête des Moutons Noirs qui s'est déroulée le 25 juin dernier; il donne la parole à des associations ou Partis qui ont participé à cette fête, ce qui était le cas des Rencontres.

 

DDEN, aux côtés des maitres et des parents,

contre les dégradations des conditions d'enseignement dans l'école publique.
La NR rend compte aujourd'hui du rassemblement d'hier devant l'école maternelle du Bourgeau.

__Hier après-midi, les parents de l'école maternelle du Bourgeau se sont réunis pour dénoncer le non-renouvellement du poste d'Emploi vie scolaire.
Hier, à la sortie de l'école, parents, enseignants et personnels se sont réunis, accompagnés du maire adjoint Michel Duval et du DDEN pour défendre le poste d'employé de vie scolaire. - (dr) Cinq ans qu'Evelyne Notta occupait le poste d'Emploi vie scolaire (EVS) au sein de l'école maternelle du Bourgeau. Vendredi, son contrat, qui arrivait à son terme, n'a pas été renouvelé. Et personne ne viendra la remplacer. Un coup dur pour l'équipe pédagogique de l'école dirigée par Marylène Tripault... ainsi que pour les parents. Hier, à la sortie de l'école, une partie d'entre eux s'est réunie pour dénoncer cet état de fait et le silence qui perdure à ce sujet du côté de l'inspection d'académie et de la préfecture, destinataires d'un courrier il y a déjà plusieurs semaines.
Une aide très très précieuse
« Elle avait un contrat de 26 heures par semaine. Elle assurait l'accueil, toujours convivial car elle connaissait tout le monde. Elle faisait le travail de préparation au moment des élections de parents, elle collait les mots sur les cahiers des enfants, elle répondait au téléphone... Elle aidait la directrice qui n'est déchargée que deux demi-journées par semaine. Or, les charges administratives sont toujours plus lourdes. Ça va poser un gros problème. C'était une aide très très précieuse », expliquaient hier les deux parents délégués de l'école maternelle qui accueille 125 enfants repartis en 5 classes.
Pour Michel Duval, adjoint aux affaires scolaires, le constat est le même. « On souhaite qu'il y ait des postes d'EVS, qu'ils soient maintenus. Ou alors, il faut davantage de décharge. Il y a quelques années, il y avait 4 ou 5 postes d'EVS sur la ville. Là, c'était le dernier », soupire l'élu. L'an dernier, déjà, c'était le poste d'EVS de l'école élémentaire du Bourgeau qui avait disparu.
Vanina Le Gall__

- page 1 de 15